En cette période de l’année où nous ne tenons plus nos enfants, il est bon de rappeler quelques techniques de relaxation pour avoir des moments calmes car ils sont primordiaux.

C’est important pour plusieurs raisons. La première pourrait être pour notre bien-être en tant que parents mais ce ne serait pas très sympa, non la première raison est que l’enfant va apprendre à canaliser son énergie, à se sentir bien et à appréhender les moments tant attendu plus sereinement.

Il est important de savoir que peu importe les techniques de relaxation utilisées, avant ses 6 ans, l’enfant ne pourra pas rester calme très longtemps, il a besoin pour se sentir bien de se déplacer, d’où le fait qu’avant 6 ans on se demande comment il fait pour avoir autant d’énergie donc ne lui en demandez pas trop.

J’ai 4 techniques à vous proposer.

enfants calmes

Technique de Relaxation N°1 : La lecture

Si vous me connaissez, vous savez mon amour pour les livres donc il était évident qu’il se retrouve en top 1 de mes moments calmes avec mes filles. Mais attention les livres ce n’est pas seulement découvrir une histoire entre deux choses à faire, il va falloir s’installer.

Installation : au choix un canapé, un lit, un tapis… il faut avant tout se sentir bien. On peut y ajouter des coussins à foison, une ou deux couvertures style plaid histoire d’être bien au chaud. (Bien entendu on est en mode hiver) Près d’un feu de cheminée et vous êtes dans le top du top : lire une histoire au coin du feu !

Lisez ce livre que vous avez choisi avec plaisir et imaginez, vivez, rêver ce livre… ça en devient plus magique. On chuchote, on lève la voix, on transforme sa voie et la lecture devient un délice pour nos bout’choux.

Le petit + : on discute calmement après. On pose des questions en rapport avec le livre.

Autre version : on peut se relaxer avec les films/dessins animés et si vous manquez d’idées, allez piocher dans celles de Coralie.

IMG_7158

Technique de Relaxation N°2 : Le massage

C’est le top pour que l’enfant se détende. Encore faut-il arriver à lui en faire un car ça peut vite tourner en partie de chatouille, et là c’est raté pour le moment calme. J’ai massé mes 3 filles depuis qu’elles sont bébé et elles ne réagissent pas de la même manière. Akilina aime les massages des pieds, Emélia le dos et Juline les jambes. On s’adapte et petit à petit on peut lui apprendre à apprécier d’autres gestes. Personnellement j’ai un DVD d’explication mais vous pouvez trouver très facilement des vidéos sur Internet. Du côté de l’installation : on prévoit la table à langer pour les plus petits et sinon directement sur le lit, on peut rajouter une musique douce ou de relaxation, n’oubliez pas de bien chauffer la pièce pour un meilleur confort.

Le petit + : utilisez l’huile de massage Mustela ou de l’huile d’amande douce.

Autre version : des petits exercices de Yoga pour contrôler sa respiration et faire quelques exercices simples avec son corps.

WP_20141119_004

Technique de Relaxation N°3 : Une balade

Il y a bien entendu la balade avec le vélo et la trottinette mais côté détente ce n’est pas trop ça. Sans ça, l’enfant aura tout de même une envie irrésistible de courir (d’où le petit point sur l’endurance des enfants avant 6 ans). Pour une bonne entente entre nous et l’enfant, je laisserai ma fille se défouler un bon moment si elle en a besoin et c’est moi qui l’amènerait à un instant calme. Je l’interpellerais ensuite pour lui montrer : un insecte, un animal, une fleur, un arbre, des cailloux… La nature a ça de magique que si on l’observe avec intérêt elle nous apporte bonheur et simplicité. Je vous invite à prendre le temps mais aussi à écouter votre enfant, nous ne voyons pas le monde de la même manière. Du coup, cela devient une technique de relaxation pour parents !

Le petit + : apporter un petit panier, on peut ramener quelques trésors à la maison.

Autre version : cela fonctionne aussi avec la ville : observer la vie citadine, les voitures, les vitrines, les gens, les lumières …

IMG_7153

Technique de Relaxation N°4 : Un goûter

L’idéal est de tout préparer en avance : la recette, les ingrédients, les plats et ustensiles. C’est rarement une activité qui amène au débordement mais le plaisir et le calme sera sans aucun doute au moment de la dégustation ! On ne parle pas la bouche pleine 🙂

Le petit + : un goûter n’a pas besoin d’être cuisiné, nous pouvons faire simple : un chocolat chaud et des chamallows suffiront amplement !

Autre version : pourquoi ne pas cuisiner le menu du déjeuner ou le dîner, en plus d’être calme, ils pourront savourer leur recette et être fière de présenter leur plat.

Je cherche encore d’autres techniques de relaxation alors n’hésitez pas !

Originally posted 2014-12-12 07:00:18.