Pour la première fois cette année, je me pose la question. Ce n’est pas que nous ne fêtons pas le réveillon mais nous ouvrons les cadeaux le 25 au matin. Cette fois-ci je me demande si on ne ferait pas plutôt le 24?

Je vous explique.

IMG_7297

Notre rituel

Bien souvent, nous sommes entre nous le 24 au soir. Nous commandons traiteur. C’est une solution que nous avons trouvé l’année dernière et qui nous convient parfaitement ainsi nous avons un bon repas, bien cuisiné, bien présenté, facile à préparer et qui ne nous coûte pas plus cher que si nous avions cuisiner nous-même.

Nous allumons les bougies et nous nous mettons à table. Nous prenons notre temps et en général on observe nos filles qui sont tout simplement surexcitées.

Si elles ne sont pas trop fatiguées, nous regardons un dessin animé tous ensemble.

Puis vient le moment d’aller se coucher. Les chaussons se retrouvent sous le sapin, le verre de lait, les gâteaux pour le Père Noël sur le bar et les carottes pour les rennes à côté.

On se dit “Bonne nuit” – souvent là ça prend une éternité…

Puis le 25 au matin, un petit peu plus tôt que d’habitude la porte de la chambre s’entrouvre et des petites têtes apparaissent. On entend chuchoter : “ils sont réveillés tu crois?” Il ne faudra pas attendre longtemps pour que toute la maison soit debout, on dévale les escaliers et les cris de joies fusent. Alors vient le moment tant attendu : ouverture des paquets et montage des jouets. Papa et Maman sont équipés : ciseaux, tournevis, piles, appareil photo tout est bon. Petit-déjeuner : chocolat à volonté !

Mon souci

En écrivant notre rituel je me suis demandée pourquoi je me posais la question. En fait la réponse est sous mes yeux j’adore le matin de Noël. Oui mais ? Mais le problème c’est que, comme tous les ans, nous sommes invités pour midi. Et comme tous les ans nous allons être en retard.

Parce que déjà une fille à préparer c’est long. Comment ça non ? si, si. Il y a la tenue : culotte, collant, sous-pull, robe, gilet. Le maquillage : poudre et paillettes aux yeux. Les bijoux : boucles d’oreille et collier. La coiffure : barrettes et élastiques. Sans oublier : les chaussures et le parfum. Oui, mes filles sont des vrais filles comme on dit. Donc là il y en a 2 à préparer + 1 bébé. Sans oublier qu’il y a nous aussi.

Vous me direz : lèves-toi plus tôt ! Oui mais c’est Noël et le moindre bruit tout le monde est debout, je ne voudrais pas être sous la douche pendant que mes enfants découvrent les cadeaux.

Option réveillon

J’avais alors pensé à ouvrir les cadeaux le jour du réveillon. Je ne sais pas comment c’était pour vous étant petit mais je me souviens du repas et du moment où on demandait – l’air de rien – aux enfants d’aller jouer à l’étage. J’imagine qu’un des parents faisaient le gué et les autres se dépêchaient de tout installer. Puis on appelait les enfants, l’air tout étonné : regardez le Père Noël est passé !

Je me suis dit que ça changerait et le petit plus : on gagnerait un peu de temps le lendemain pour les préparatifs du midi.

IMG_7299

Mon choix

En écrivant, j’ai trouvé ma réponse, je ne pourrais pas enlever le 25 au matin avant longtemps, j’adore trop la magie de la nuit de Noël. Alors je me dit que dans quelques années, surtout quand bébé aura grandit nous pourrons proposer à nos parents d’organiser plutôt le réveillon.

Et vous, vous ouvrez quand les cadeaux?

Originally posted 2014-12-24 07:00:49.